Les nouveaux usages du multifonction
Retour aux articles

A l’ère du digital, comment choisir son copieur ?

TOP 6 des nouveaux usages du multifonction

copieur multi-fonction

Présent dans la majorité des entreprises le copieur multifonction réunit le monde du tout papier et celui du tout numérique. Il se positionne aujourd’hui comme un vrai catalyseur dans la transformation numérique de nos organisations. Voici 6 de ses nouveaux usages recensés à l’ère de la transformation digitale :

1. La dématérialisation des documents

Pilier de la transformation numérique, elle constitue un gage de compétitivité et de productivité pour les entreprises. L’enjeu aujourd’hui n’est plus d’imprimer ou non un papier, mais d’utiliser à bon escient la technologie et le papier. Si l’on associe l’intelligence artificielle à nos scanners de nos multifonctions, les bénéfices sont alors multiples :

2. La sécurité des multifonctions

Alors que 61% des entreprises avouaient en 2017 avoir subi une fuite de données en lien avec l’impression, les imprimantes multifonctions ont beaucoup progressé dans ce domaine. L’authentification des utilisateurs est la première des actions à mettre en place par badge ou mot de passe. Il est important de mesurer l’accès au matériel, sans devenir une contrainte elle doit ouvrir à de nouvelles possibilités permettant, par exemple, aux utilisateurs de recevoir des copies de leur document par email en un simple clic.

3. L’impression en mobilité

Les travailleurs sont de plus en plus nomades car le monde du travail est en pleine mutation. Il faut donc faciliter l’impression pour les équipes travaillant à distance depuis leur smartphone, tablette ou ordinateur portable. Pour répondre à un réel besoin, les entreprises doivent simplifier l’accès aux impressions ou scanners selon leurs usages, via des applications associées à leur multifonction, tout en garantissant une fluidité et une sécurité des documents.

4. La simplification des usages guidée pas à pas

Le multifonction s’apparente davantage à une plate-forme intelligente qui embarque de nombreuses applications métiers telles que la signature électronique, la reconnaissance de contenu… Le MFP joue donc un rôle clé, au carrefour entre le monde du papier et celui du numérique. Il devient une plate-forme agile, permettant à des fonctions métiers complexes de décomposer leurs actions pour simplifier les process.

5. L’éco-responsabilité du constructeur

L’enjeu du développement durable est devenu une priorité pour les constructeurs. Dans ce domaine l’efficacité énergétique est à calculer et à mettre en avant. Cela touche toute la chaîne de production des multifonctions. Pour réduire l’impact carbone, l’utilisateur doit également être sensibilisé sur cette partie : l’électricité et la consommation papier représentent 83% des émissions de CO2. L’entreposage et le transport des multifonctions, représentent 17%.

6. Plus de services et d’accompagnement

Il s’agit de bénéficier d’une approche globale dans la gestion de l’information de l’entreprise pour bien comprendre les spécificités de chaque organisation : intégration à une infrastructure déjà existante ou non, choix des outils, formations et support mis à disposition. Finalement au-delà des fonctionnalités classiques, l’ouverture aux différentes applications donneront une dimension supplémentaire qu’il faudra accompagner pour explorer toutes les possibilités que pourront offrir ces multifonctions hyper-connectées.

En savoir plus

Cette réflexion stratégique a été menée au sein de la Commission Marché et Prospective du SNESSII (Syndicat National des Entreprises de Solutions et Systèmes d’Information et d’Impression) en constituant un groupe de travail composé de professionnels du secteur.
Retrouvez le livre blanc dans son intégralité, illustré de cas clients ainsi que de chiffres clés, en téléchargement libre dès maintenant : Les nouveaux usages du multifonction à l’ère de la transformation digitale.


Ces articles peuvent aussi vous intéresser