Cybersécurité : les bonnes pratiques pour une sécurité informatique en entreprise
Retour aux articles

Cybersécurité en entreprise : les bonnes pratiques à mettre en place

Le nombre d’entreprises entrant dans l’univers du numérique ne cesse d’augmenter chaque année. A ce jour toutes les entreprises doivent faire face à des enjeux importants en matière de sécurité informatique. Les attaques informatiques touchent particulièrement les TPE et PME. Il est donc nécessaire d’avoir une politique de cybersécurité en entreprise pour protéger les actifs numériques contre les menaces en ligne telles que les cyberattaques, les virus informatiques, les logiciels malveillants, les pirates informatiques, les vols de données, etc. En outre, une politique de cybersécurité peut aider à garantir la confidentialité, l’intégrité et la disponibilité des données de l’entreprise.

Voyons en détails dans cet article l’importance de la cybersécurité, les risques de cyberattaques pour les entreprises et les conseils pour éviter des attaques logicielles.

Quelle est l’importance de la cybersécurité en entreprise ?

Protéger les données de l’entreprise

Quand on parle de numérique, la sécurité informatique doit être l’une des missions primordiales dans toutes les sociétés. Une faille dans le système de sécurité peut entraîner un vol de données et causer un préjudice énorme à l’entreprise puisque la protection des données est une obligation établie par la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés). En cas de violation du règlement de protection de données, les entreprises peuvent être soumises à des amendes administratives et des sanctions pénales. Il faut donc veiller à la sécurité informatique, souvent dit « la cybersécurité ».

Faire face aux différentes menaces

La cybersécurité est un sujet de plus en plus important pour les organisations, tant pour les risques et les attaques toujours plus nombreux, que pour l’accès aux systèmes d’information qui concerne de plus en plus de départements en entreprise. La protection des systèmes d’information devient donc une mission cruciale pour les entreprises.
Voici deux solutions pour la mettre en place :

Pour cela, l’Union Européenne a créé, en 2004, un observatoire de la sécurité informatique : l’European Network and Information Security Agency (ENISA). Le rapport annuel de l’ENISA sur l’état du paysage des menaces en matière de cybersécurité identifie les principales menaces, les grandes tendances observées en matière de menaces, d’acteurs de la menace et de techniques d’attaque, ainsi que l’analyse de l’impact et de la motivation. Le rapport décrit également les mesures d’atténuation pertinentes.

Plus récemment, l’ENISA a publié une étude listant les 8 principaux groupes de menaces de 2021 selon leur importance, leur popularité et leur incidence de matérialisation.

Cybermenaces - rapport ENISA

Rapport de l’ENISA sur le paysage des menaces 2021 — Principales menaces

Les experts prennent la parole

Sur ce sujet, découvrez les réponses apportées par notre partenaire MB2I, spécialiste en cybersécurité informatique : Christian Dagand, lors d’une interview exclusive sur la sécurité en entreprise. Son objectif est d’apporter des réponses concrètes sur un sujet parfois difficile à comprendre et tout vous éclairer sur la cybersécurité en entreprise.

MB2I, est une ESN, labellisé « Expert Cyber ». Leur objectif est d’apporter la meilleure sécurité informatique en intervenant sur différents niveaux de protection. En premier lieu, MB2I accompagne les entreprises pour sécuriser de manière proactive leur infrastructure digitale et leurs données. Ils répondent également en urgence pour aider à stopper une cyber-attaque en cours, limiter les dégâts, et permettre de reprendre l’activité au plus vite.

Comment MB2i répond-elle aux problèmes de sécurité des entreprises ?

Par Christian Dagand – Directeur des opérations chez MB2I.

Aujourd’hui, nous sommes de plus en plus contactés par des sociétés qui souhaitent faire une analyse au niveau de la sécurité de leur système d’information. Pour cela on s’appuie sur plusieurs méthodes, mais celles que l’on propose le plus souvent sont : l’analyse flash sécurité et le durcissement du système d’information.

Ces deux méthodes permettent de reprendre l’essentiel des points qui sont recommandés par l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information), l’objectif est de faire un contrôle complet pour voir si ces points de sécurité sont bien mis en place dans l’entreprise.

L’analyse flash se déroule en deux étapes : Tout d’abord on réalise un contrôle et on remet au client un rapport qui met en avant les points faibles ou non conformes de leurs systèmes. Et ensuite on réalise les opérations des mises en sécurité.

Le durcissement du système d’information, lui est basé sur un socle de sécurité construit par MB2I sur les bases de recommandations faites par L’ANSSI. Chez MB2I nous avons défini un “socle de sécurité” accessible, qui permet aux entreprises d’atteindre rapidement une première marche de mise en protection.

Analyse flash sécurité : quels sont les objectifs ?

L’objectif de l’analyse flash sécurité est de faire « un état des lieux » de la sécurité pour identifier les 20% d’efforts qui sont à faire pour gagner 80% de sécurité.

Cette analyse propose un « pack » qui regroupe les bonnes pratiques et mesures à mettre en œuvre pour renforcer la sécurité chez les clients. Après avoir mis en place le contenu du pack, on réduit rapidement et de manière très significative le pourcentage de possibilités d’attaque. Ensuite, après le diagnostic, nous faisons le plan de mise en sécurité.

Avec l’aide d’un tableau de niveau de sécurité versus niveau d’informations sensibles, nous mettons en évidence les zones à risques. Il s’agit des zones prioritaires à traiter.

cyberdéfense
Source : mb2i.fr

Et quant au durcissement du système ?

En outre, l’objectif du durcissement du système d’information est d’amener plus de sécurité face aux menaces cyber. Un socle de sécurité est construit sur les bases de recommandations faites par l’ANSSI. Il prend en compte les 4 grands axes de la cyberdéfense :

– Les protocoles de communication.
– Les mots de passe
– Les privilèges
– Le contrôle du parc.

Pour aller plus loin :

TPE/PME : les bonnes pratiques à connaître en cybersécurité

Cybersécurité et le label expert cyber

Qu’est-ce que le label expert cyber ?

expert cyber - label sécurité informatique

Le label Expert Cyber obtenu par MB2I a été développé par Cybermalveillance.gouv.fr, en partenariat avec les principaux syndicats professionnels du secteur (Fédération EBEN, Cinov Numérique, Syntec Numérique), la Fédération Française de l’Assurance (FFA) et le soutien de l’AFNOR.

Comment le label garantit une expertise en sécurité numérique ?

Cet organisme a été créé pour faire reconnaître l’expertise des entreprises en matière de cybersécurité afin d’assurer des prestations d’installation, de maintenance et d’assistance en cas d’accident. Le label Expert Cyber garantie que les prestataires sont des experts en sécurité numérique. En effet, pour être labellisé “Expert Cyber”, il faut répondre à toutes les exigences de l’AFNOR qui sont vérifiées et validées lors d’un audit mené par l’AFNOR Certification.

Quels sont les risques d’une cyberattaque pour les entreprises ?

Deux types de cyberattaques communes sont à retenir :

  • Se faire crypter. Dans ce cas de figure, l’entreprise n’a plus accès à ses documents car la base documentaire est cryptée. Le cryptage intervient généralement après une action de hacking : par le biais d’un email, le pirate a réussi à s’infiltrer en piratant la boite email d’un employé. Il peut alors avoir accès à ses identifiants et pirater l’ensemble du logiciel et de la base documentaire. En cryptant ces derniers, le pirate demande alors une rançon en échange de la clé de cryptage. Or, si les sauvegardes de la base de donnée n’ont pas été faites ou ne sont pas optimales, l’entreprise perd l’ensemble de ses données. Elle ne peut donc plus fonctionner correctement et son activité s’en trouve négativement impactée.

Comment éviter cela ? Il est important de segmenter les privilèges de chaque utilisateur avec des droits restreints selon leur activité. Ainsi, un pirate ne pourra pas s’étendre dans le système informatique et dans la base documentaire.

  • Le vol de données. Lors d’un vol de données, l’objectif du pirate et de prendre des informations confidentielles et sensibles d’une entreprise pour les revendre sur Internet. Cela ne nuit pas directement au travail de l’entreprise mais ce type de cyberattaque peut impacter fortement son image et sa notoriété.

Des conseils ou approches pour éviter des attaques logicielles

Pour éviter les cyberattaques, le meilleur conseil reste la sensibilisation des utilisateurs donc de chaque employé d’une entreprise. En sensibilisant ses employés, une entreprise évite d’avoir un maillon faible par lequel les pirates pourront s’infiltrer. Cette sensibilisation peut s’instaurer en rappelant et expliquant régulièrement les bonnes pratiques en matière de sécurité informatique à l’ensemble des employés d’une entreprise.

Le deuxième conseil mise sur la prévention en segmentant et réduisant les privilèges de chaque employé en fonction de ses besoins métier ainsi qu’en effectuant de bonnes sauvegardes de la base documentaire de l’entreprise.

Avec un système de sauvegarde performant et étanche, l’entreprise prend moins de risques de perte de données si un pirate réussit malgré tout à entrer dans son système informatique. L’incident sera moins important et aura moins d’impact sur la vie de l’entreprise.

Pour conclure, il est important que les entreprises prennent les mesures nécessaires pour éviter une attaque liée à la sécurité informatique. Ces mesures comprennent :

En prenant ces mesures, les entreprises peuvent réduire de manière très importante les conséquences d’une attaque.


Comment Open Bee sécurise les informations numériques ?

La digitalisation des processus métiers devient une priorité pour optimiser la gestion, le partage et la sécurité de votre information avec son écosystème, tout en éliminant progressivement l’utilisation du papier.

Découvrez comment Open Bee vous accompagne dans cette dynamique pour vous aider à gérer, analyser et traiter l’information en temps réel.

Sécurité documentaire :
vous souhaitez vous faire conseiller ?

Contactez-nous

Ces articles peuvent aussi vous intéresser